Divers

novembre 16, 2011

Occupy Wall Street : la liberté en péril

Étiquettes : , , , , , , ,

  1. Retour sur les évènements du mardi 15 novembre à New York, concernant le groupe de manifestants Occupy Wall Street, équivalant des Indignés aux États-Unis.
  2. RT @OccupyKSt: Our tents and sleeping bags ARE our argument, Bloomberg. The old ways of protesting haven’t worked, so we #occupy. #odc bit.ly/unnoRb
    November 15, 2011 3:27:13 PM EST
  3. Depuis deux mois, OWS occupait pacifiquement le parc Zuccotti à New-York. Mais hier matin vers une heure la police a débarqué, et violemment forcé les manifestants à quitter les lieux à coup de matraques et de bombes lacrymogène. Évacuation ordonnée par le maire de la ville pour des raisons d’hygiène.
  4. RT @LeeCamp: Mayor says he was worried about the health& safety of the #OWS protesters. So he had them pepper sprayed & beaten. #Occupy #OccupyWallStreet
    November 15, 2011 3:27:15 PM EST
  5. November 16, 2011 4:44:13 AM EST
  6. Depuis le début de l’occupation, une véritable communauté s’était formée dans le parc, luttant contre la cupidité du monde. Une cuisine, une infirmerie et même une bibliothèque avaient ouvert. Dans la violence de l’intervention, les forces de police ont détruit et jeté des milliers de livres.
  7. RT @AthenaStamos: Ironic burning of Fahrenheit 451. – Police Destroy 5,000 Books In Their Eviction Of #OccupyWallStreet buzzfeed.com/jpmoore/polic… #books #Occupy
    November 15, 2011 3:27:10 PM EST
  8. Clairement censurée, la presse a été priée de quitter les lieux, de ne pas filmer ou photographier l’intervention. Les journalistes qui ont persévéré ont été tout bonnement arrêtés.
  9. Regardless of what you think about #Occupy, I don’t see how ejecting accredited journalists from a public place is defensible in a democracy
    November 15, 2011 2:46:45 AM EST
  10. November 16, 2011 4:44:13 AM EST
  11. Le juge a donné raison à la fois aux manifestants en autorisant le réinvestissement du parc Zuccotti et à la fois au maire en interdisant d’y manger et d’y dormir, et ce… pour des raisons d’hygiène.
  12. Ce type d’évènement n’est pas exceptionnel et ressemble dangereusement à ce qui se passe chez nous, où c’est à la Défense que les Indignés campent pacifiquement et se font régulièrement malmener par les forces de l’ordre.

One thought on “Occupy Wall Street : la liberté en péril

  1. Je sais ! C’est comme pour l’Irak, ils doivent avoir des infos irréfutables pour dire que ces terroristes en puissance préparaient dans leurs tentes en plastique une méchante bombe bactériologique pour tuer les gentils traders de Goldman-Sachs… D’où la raison d’une évacuation sanitaire, pour les armes de destructions massives, comme dormir, ou manger dans un parc… A moins que se soit une décision dûe à la dictature hégémonique des marchés. Mystère…

Laisser un commentaire