Articles, Cinéma, Histoire

novembre 1, 2014

Sélection du mois : DVDs

Étiquettes : , , , ,

  • Comment Yukong déplaça les montagnes, Joris Ivens et Marceline Loridan-Ivens, coffret 5 DVD, 50 euros.

comment yukong deplaca les montagnesMao Zetong aimait raconter la légende de ce vieillard qui décide d’enlever les montagnes devant sa maison : à son voisin qui se moque de le voir trimer à coups de pioche, il répond : « Quand je mourrai, il y aura mes fils, quand ils mourront à leur tour, il y aura les petits enfants, ainsi les générations se succéderont […] Pourquoi ne parviendrions-nous pas à les aplanir ? ». Déplacer des montagnes n’avait rien d’impossible pour la Chine de la révolution culturelle… Sans juger, Joris Ivens et son épouse nous offrent une immersion de plus de treize heures dans la société maoïste. Ils posent des questions aux Chinois, anodines en apparence, et nous laissent interpréter. Les réponses sont unanimes : l’ancien régime était une atrocité, la Chine de Mao est l’idéal du bonheur. On devine à peine le doute de ce pêcheur qui affirme ne pas toujours comprendre les décisions de Mao, mais s’en remettre à lui, ou de ce professeur à qui on a voulu confisquer les livres pour punir son individualisme. Le langage officiel est partout, jusque dans les minorités Kazak et Ouïgour. Ce documentaire admirablement restauré par le CNC est une clef nouvelle pour comprendre la Chine des années 70.

  • D-Day, leur jour le plus long, Richard Dale, 10 euros.

dvd d-dayIls sont français, américains, allemands ou britanniques, résistants, assaillants ou occupants. La plupart viennent de quitter l’école et tous avancent la peur au ventre, ce 6 juin 1944. Leur jour le plus long est l’histoire vraie, à la fois individuelle et collective, de ces hommes. Nous les suivons au cœur des combats, tantôt aux côtés du photographe Kappa, tantôt dans le bunker allemand, ou dans la prison de Caen, avec le peintre Robert Douin. Les images d’archives et les témoignages des survivants se mêlent habillement aux reconstitutions, dans un film poignant de précision et de justesse.

 

Lire ces chroniques sur Historia.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *