Articles, Cinéma

mai 2, 2017

Sélection du mois : DVD

Étiquettes : , , ,

Alliés, de Robert Zemeckis, avec Brad Pitt, Marion Cotillard, Universal, 120 min, DVD 19,99 euros, blu-ray 22,99 euros
1942. Deux espions en mission secrète se rencontrent à Casablanca. Elle est française, ancienne leader de la résistance, lui est américain, parachuté dans le désert. Par ordre du contre-espionnage alliés, ils doivent assassiner un haut dignitaire nazi. La mission accomplie, les deux agents laissent libre cours à leurs sentiments. Ils décident de se marier et de s’installer à Londres. Quelques mois plus tard, la guerre est fini, le couple donne naissance à une petite fille, la vie leur sourit… Jusqu’au jour où Max est appelé par les services secrets britanniques : sa femme est soupçonnée d’être une espionne pour le compte de l’Allemagne. Pour s’en assurer, elle va être observée à son insu pendant 72h. Si Marianne s’avère coupable, elle devra être exécutée sur le champ… Robert Zemeckis se débarrasse rapidement des scènes d’action hollywoodiennes dans la première partie du film pour laisser place à un thriller psychologique et intimiste, bien plus pertinent. Si l’intrigue souffre de quelques faiblesses et peine parfois à être crédible, elle est sublimée par le duo Cottilard/Pitt, glamour par excellence, que l’on rêvait de voir réuni à l’écran. La relation ambiguë des deux protagonistes se dévoile au fur et à mesure du scénario, dans une romance teintée de soupçons, qui n’a plus d’idyllique que l’apparence. Tandis que Max enquête discrètement sur son épouse, tentant de ne rien laisser paraître, le doute s’insinue. Connaît-on jamais vraiment ceux qu’on aime ?

L’Histoire de l’amour, Radu Mihaileanu, 2h15, wild side, DVD 14,99 euros, blu-ray 19,99 euros.
Quand la guerre les sépare, il lui promet de survivre et de la retrouver, mais la vie est parfois plus compliquée que les romans. Et c’est justement par un roman que tout commence, L’histoire de l’amour, dans lequel Léo, juif polonais, relate les souvenirs de son amour passé, sur fond de guerre mondiale, puis d’exil aux Etats-Unis. C’est aussi – par une vertigineuse mise en abyme -, le roman éponyme de Nicole Krauss, qui donne lieu à cette bouleversante adaptation de Radu Mihaileanu. On reconnaît la patte du réalisateur du Concert, oscillant sans cesse entre le drame et la comédie, dans un ensemble très harmonieux. L’histoire de l’amour, c’est une somme de récits individuels qui s’entrecroisent en une grande fresque sentimentale, transcendant les notions d’espace et de temps, car l’amour n’a pas une histoire mais une infinité d’histoires.

Retrouvez ma sélection TV/DVD dans le n°845 du magazine Historia (mai 2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *