Littérature, Musique, Reportage

juillet 20, 2012

Les Folies Littéraires de La Rochelle

Étiquettes : , , , , , , , ,

Les Francofolies de La Rochelle s’ouvrent à la littérature. En dépit de quelques intempéries, la 28e édition du festival a été un succès, et cette année pour la deuxième fois la programmation comportait en sus des concerts et animations variées, une série de rencontres littéraires.

Les Francofolies à La Rochelle réunissent chaque année un peu moins d’une centaine de milliers de personnes. Festival urbain, il attire un public parfaitement hétérogène, brassant tous les styles et tous les âges. Une mixité qui favorise les initiatives, comme celle de Bernadette Bourvon, qui a lancé les Folies Littéraires : un mini festival littéraire intégré au sein de ce grand festival musical.

Sous forme de conférences et de débats, l’évènement réunit chaque matin des écrivains qui – soit musiciens eux-mêmes, soit critiques musicaux ou théoriciens – entretiennent un rapport étroit avec la musique. « On peut faire des rencontres littéraires dans toutes sortes de festivals, tant qu’ils sont urbains », explique-t-elle, « Cela ne marcherait sans doute pas aux Vieilles Charrues, mais Les Francofolies se prêtent bien à ce type d’évènements. »

Ce samedi matin, ce sont une petite centaine de personnes qui se serrent sur les bancs du café du village « Francofou », l’une des innombrables tentes blanches qui s’étirent le long du port, muni d’un bar et d’une petite scène. « Il y a un noyau dur, qui vient chaque matin et les autres spectateurs se déplacent en fonction des auteurs invités. Jeudi par exemple, pour Axel Bauer, la salle était pleine à craquer ! Bon, hier, le temps était tellement pourri qu’il y a eu un peu moins de monde », confesse-t-elle, « mais les gens viennent quand même, et ils sont enthousiastes ».

« Musique et lettres font bon ménage »

Pour Bernadette Bourvon, tout a commencé avec le festival littéraire Etonnants Voyageurs de Saint-Malo, où elle a longtemps animé des rencontres. « J’y ai découvert que la Bretagne est une terre où les gens lisent énormément. », la journaliste a alors décidé de sortir les rencontres littéraires des Salons du livre et autres festivals qui leurs sont uniquement consacrés. « Au vu de tous les livres qui sortent autour de la musique, j’ai pensé que musique et lettres pouvaient faire bon ménage. J’ai donc d’abord proposé mon projet à un autre festival breton : Art Rock, à Saint-Brieuc, qui est un évènement pluridisciplinaire (arts de la rue, musique, expos, …). C’est la troisième année que j’y organise des rencontres littéraires et cela a été une réussite. » Forte de cette expérience, Bernadette Bourvon a proposé le même type de manifestations aux Francofolies. Car si cela marche si bien en Bretagne, pourquoi ne pas tenter sa chance ailleurs ? « Au début, je me suis dit qu’à La Rochelle ce n’était pas forcément gagné, mais finalement ça marche très bien. »

Lire la suite de l’article sur ActuaLitté

Lire la suite de la suite, toujours sur ActuaLitté

One thought on “Les Folies Littéraires de La Rochelle