Reportage

avril 27, 2011

Le Front de la culture nationale

Étiquettes : , , , ,

Après avoir occupé les esprits lors des élections cantonales, le Front national a rendu publiques les premières lignes de son programme économique pour la présidentielle. Un méli-mélo redoutable dont le lecteur pourra se faire une idée dans un article de Challenges. Mais qu’en est-il du programme du Front pour la culture, jusqu’à présent, à l’état de « détail de l’histoire » dans le programme d’un parti loin de la voie d’extinction ? Éléments de réponses dans notre dossier exclusif.

Rien de tel pour redonner un peu de fraîcheur au parti que cette transition générationnelle. Pourtant, si la tête change, les idées demeurent. La passation de pouvoirs a ravivé la flamme dans la préservation tant des us, que des idées. Et la direction frontiste demeure entre les mains d’un même clan toujours obnubilé par l’immigration et le retour au franc. […]

Pour Làszló Liszkai, grand reporter et auteur de Marine Le Pen, un nouveau Front national ? (Favre), rien n’a vraiment changé. Sur la personnalité du chef d’abord : « Jean-Marie Le Pen est un homme extrêmement cultivé, explique Làszló Liszkai, et Marine l’est moins, mais c’est une question de génération. Elle a autour d’elle des conseillers [qui compensent] ».

Au niveau du parti les choses semblent plus simples : une politique culturelle ? « Le FN n’en a pas. Ils axent vraiment leur politique sur l’économie et l’immigration. La culture, on n’en parle pas beaucoup », souligne-t-il. Analyse que confirme Gilles Ivaldi, chargé de recherche au CNRS et enseignant à l’Université de Nice : « La culture n’a jamais véritablement constitué un thème majeur pour le Front national ».

Mais Laurent Ozon, membre du bureau politique du Front national et délégué national à la formation, joint par téléphone, nuance : « Faire de la politique c’est aussi gérer les priorités. La question de la culture est pour nous très importante, mais dans des situations d’urgence certains sujets sont beaucoup plus importants que celui-là. »

Lire la suite de l’article sur ActuaLitté

Laisser un commentaire