Articles, Histoire

octobre 21, 2015

Charles Darwin, à l’origine de « L’Origine »

Étiquettes : , , , ,

Londres sous l’ère victorienne est une terre de révolutions. Le changement est partout, l’industrie se développe à une vitesse folle, le peuple se réveille pour revendiquer ses droits… L’effervescence est palpable jusqu’au petit village de Downe, à quelques kilomètres. C’est ici que depuis 1842 le scientifique Charles Darwin a installé son laboratoire et sa famille. Il travaille sur sa grande théorie : l’évolution des espèces, sa révolution à lui.

Darwin

Son intuition est que l’homme n’a pas été créé par Dieu à son image, mais qu’il est le résultat d’une série d’évolutions des espèces, à l’instar de toutes les autres créatures vivantes de la planète. Cela revient à dire que l’homme n’est qu’un animal parmi les autres. Darwin l’affirme haut et fort. En publiant De l’origine des espèces en 1859, il renverse d’un coup le socle de la morale, tenue d’une main de fer par la Reine Victoria qui ne rigole pas avec ces choses là. D’où lui vient une idée aussi folle ? Aussi éloignée des considérations de son temps ? 

En réalité, Darwin n’est pas le premier à avoir l’intuition de l’évolution. Quelques années plus tôt un naturaliste français, Lamarck, avait affirmé en observant des fossiles que certaines espèces très anciennes avaient disparu ou s’étaient transformées pour devenir celles qu’on connaît aujourd’hui. Nous sommes en 1809, et de l’autre côté de la Manche, le petit Charles Darwin vient de naître.

Historia Londres

Lire la suite de l’article dans le hors-série d’Historia : « Londres »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *